LIVRAISON OFFERTE en France

L'ambre : 40 millions d'années pour obtenir un bijou d'exception

Ambre classique et ambre originale

L'ambre et moi : une grande histoire.

Ah ! l'ambre ! C'est simple, j'en suis dingue !

J'ai eu la chance de voyager en Pologne il y a une vingtaine d'années et j'étais par hasard arrivé à Gdansk, ville portuaire que je connaissais de nom comme la ville qui avait vue naître le syndicat Solidarnosc de Lech Walesa (futur président) dans les années 80 et les révoltent qui en découlèrent sur l'immense chantier naval.

Gdansk Pologne ambre

Mais ce que j'ignorais alors, c'est que cette ville était surtout connue comme le haut lieu de l'ambre baltique.

Et c'est là que j'ai véritablement découvert l'ambre... et les multiples possibilités qui s'offraient autour de ce matériau un peu mystérieux. Car auparavant je ne connaissais que son utilisation la plus classique, je dirais... certes, j'aimais déjà bien cette matière mais c'est à partir de là qu'elle a pris une telle importance à mes yeux.

C'était une expérience d'autant plus extraordinaire que c'est le hasard qui m'avait guidée vers cette destination non planifiée à l'origine... une sombre histoire de bus raté, de dernier bus en partance que j'aurai pris quel qu'en soit le terminus... je voulais alors juste "avancée", aller plus loin...sans but précis que celui de la découverte... et je ne fus pas déçue...

Après quelques pas dans la ville, de Long Market aux petites rues adjacentes, je me rends immédiatement compte que je suis dans mon "pays des merveilles"... les boutiques de bijoux en ambre sont partout : des plus chics aux plus "touristiques" en passant par celles de petits artisans aux créations très inhabituelles et d'une originalité incroyable... je pense que vous savez déjà vers lesquelles j'ai jeté mon dévolu...

bijou ambre

En quelques heures, j'avais dépensé tout mon budget "hôtel" en achetant des bijoux en ambre d'une grande modernité pour l'époque, des sertissages ou formes que je n'avais jamais vu ailleurs avant.

J'ai donc du quitter le magnifique petit hôtel au charme slave que j'avais déniché pour terminer mon séjour en "auberges de jeunesse"... mais sans aucun regret...

Quand j'aime, je suis toujours dans l'excès...

 

L'ambre : qu'est-ce que c'est ?

Je vais vous dévoilez humblement ce que je sais de l'ambre. Connaissant son origine, peut-être l'aimerez-vous autant que moi... même si je suis persuadée que des notions théoriques ne peuvent pas créer la sensation que l'on ressent en tenant dans les mains une belle pièce d'ambre. C'est seulement de cette expérience que peut naître ce lien particulier qui peut nous unir à cette matière tout à fait unique et intemporelle, comme un voyage dans le temps...

ambre

Malgré le fait qu'il s'agisse d'une oléorésine (non minéralisée), elle est parfois présentée comme une gemme.

 

Ambre jaune ou succin

L’ambre jaune, aussi appelé succin, est composée de résine fossilisée de conifères datant de 40 millions d’années.

résine ambre

Cette résine contient parfois des inclusions de plantes ou d’insectes emprisonnés dans cette résine (je vous laisse imaginer le nombre de contre-façons qui inondent le marché ; ne soyez pas dupes ces pièces là sont rares et hors de prix) ; mais de simples bulles d’air prisonnières peuvent aussi former des motifs semblables à des "feuilles".

ambre et insecte

 

J'utilise parfois de l'ambre dans mes créations de bijoux mais toujours sous forme brute ; j'aime cet aspect non travaillé et non poli. J'aime son côté ethnique et non reconnaissable au premier regard (je brouille les pistes avec plaisir).

ambre brute aventure ethnik

 

Copal

Le copal, ambre jeune datant de 40 000 ans "seulement", est également une résine fossile caractérisée par sa couleur jaune opaque.

ambre copal

 

L'aspect du copal, très peu connu du grand public, est un atout pour la création de mes bijoux car il apporte une touche de mystère sur sa composition : "quel est ce matériau ?" me demande-t-on souvent. Son aspect "laiteux" tout à fait particulier me plait énormément.

boucles oreilles copal ambre aventure ethnik

 

Histoire de l'ambre

L'ambre a une longue histoire derrière elle, sur plusieurs continents.

L’Europe du Nord, et la baltique en particulier, est particulièrement riche en ambre (succin). Les teintes ont un incroyable éventail de couleurs. Elles vont du jaune très clair au rouge très sombre.

L’ambre est utilisé depuis le néolithique comme en témoignent certaines découvertes dans des tombes vieilles de 15 000 ans av. JC. 

Les Grecs et les Romains ont commercialisé l’ambre. Ils établirent la Via Ambra, route commerciale entre les rives de la Baltique et Trieste sur l’Adriatique (point de départ d’un acheminement par bateaux vers d’autres zones du globe).

route de l'ambre

C'est pourquoi l’ambre (succin ou copal) eut une très grande valeur dans certains pays africains (Somalie, Maroc, Egypte) où d’énorme perles d’ambre ornaient des bijoux grandioses.

En Chine et dans l’Himalaya, entre autres, l’ambre prenait une grande part sur les bijoux traditionnels.

Des photographies contemporaines montrent l'importance que l'ambre, et notamment le copal, ont de nos jours encore une place prépondérante dans les parures traditionnelles.

 

Symbolisme de l'ambre

Comme l'ambre emprisonne végétaux et insectes pour les préserver pour traverser  les années, elle a acquis la réputation de donner la jeunesse éternelle pour les femmes de la Rome Antique qui en gardaient un morceau en main.

ambre

Les Slaves ont associé l'ambre aux larmes pétrifiées des dieux. L'ambre servait de talisman pour la protection, notamment des enfants.

Les noces d'ambre symbolisent les 34 ans de mariage dans la tradition française.

Il est parfois dit que "l'ambre porte en lui la mémoire"...

...et je dois avouer que j'aime assez cette idée !

 

 

 

 

ambre bijou aventure ethnik

 

Laisser un commentaire